recrutement pharmacien
Remplacements

Poste de pharmacien remplaçant

on
6 novembre 2019

En pharmacie comme ailleurs, « fêtes de fin d’année » rime avec « congés » ! Les besoins en remplacement sont importants, aussi bien pour des postes de préparateurs que de pharmaciens remplaçants.
Parce que la période des fêtes est parfois redoutée par les équipes… inKadus vous aide à anticiper vos remplacements.

Pharmacien remplaçant : le partage de ressources humaines

Soit le Père-Noël vous a apporté un pharmacien remplaçant dans sa hotte l’année dernière (petits veinards !), soit il est temps d’en commander un cette année ! Et on pense aussi à remplacer les précieux préparateurs en pharmacie.
Malheureusement trouver un pharmacien ou un préparateur remplaçant n’est pas chose facile. Les profils se raréfient et sont de plus en plus exigeants.
inKadus propose une alternative grâce au partage de personnel.

Selon les pharmacies, soit le quartier hiberne pendant les congés, soit au contraire c’est l’effervescence, avec tous les petits maux de l’hiver à prendre en charge. Avec en prime les gourmands qui ont bien festoyé.
Le partage de personnel permet à chacun de retrouver un rythme de travail optimal, en faisant appel aux équipes déjà en poste pour venir prêter main forte à celles en sous-effectif.

Le risque du sous-effectif en pharmacie

Les situations de sous-effectif sont difficiles à gérer pour les équipes.

Au-delà de quelques jours, le rythme de croisière habituel est chamboulé. Les tâches planifiées prennent du retard, le travail est désorganisé, l’équipe stressée… rien de bon pour la prise en charge des patients au comptoir.
Le métier de pharmacien se transforme. Beaucoup de nouvelles missions nous sont confiées, mais bien souvent celles-ci ne sont pas honorées par manque de temps, et donc d’effectif suffisant.
Si certaines équipes suffisamment dotées vont pouvoir compenser quelques jours à coup d’heures supplémentaires, le risque d’une situation qui se prolonge est de voir les salariés s’épuiser, voire s’arrêter.
Alors que la période exige que tout le monde soit opérationnel pour tenir le rythme, ce n’est pas le moment de perdre encore des effectifs.
De plus cette situation coûte à l’entreprise, qui doit rémunérer ses salariés au-delà des charges habituelles.

Sur cet aspect là aussi, le partage de RH est intéressant. Le salarié partagé est rémunéré selon sa grille habituelle, à condition de respecter les 35 heures. Plus économique, tant au niveau financier qu’énergétique !

 

 

 

TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT