Remplacements

Recrutement pharmacien – préparateur en pharmacie

on
19 septembre 2019

« Offre d’emploi en pharmacie  » : les sites de petites annonces en débordent, et trop peu de candidats répondent présents. Si bien que le recrutement d’un pharmacien ou d’un préparateur se transforme en parcours du combattant.
Comment pallier à la pénurie de main d’œuvre à l’officine ?

Recrutement pharmacien CDI – CDD – temps plein – temps partiel

Les titulaires sont parfois prêts à revoir leurs exigences, et sont heureux si vous pouvez leur « accorder » quelques jours « à votre convenance » pour leur permettre de souffler. Vécu.

Les offres d’emploi en pharmacie ratissent large, pour attirer le plus de profils possible, « on trouve toujours à s’arranger ».
Avec une pénurie de main d’œuvre criante ces dernières années, qui concerne aussi bien les préparateurs que les pharmaciens, tout est bon pour attirer un collaborateur.

Destinations paradisiaques, logement, emploi du temps aménagé, rémunération record, font partie des arguments séduisants. Qui ne suffisent pas toujours.
Certaines officines ne peuvent tout simplement pas, géographiquement ou économiquement parlant, rivaliser avec ces postes idylliques.
Alors que faire ?

inKadus adapte le partage de ressources humaines à l’officine.

Le partage de ressources humaines est prévu et encadré par le code du travail, appelé « prêt de main d’œuvre » par le législateur.
Le partage de RH est une solution temporaire permettant à une société de mettre à disposition un salarié à destination d’une autre entreprise qui en a besoin.

Les avantages sont multiples :

L’officine prêteuse allège ses charges salariales en période creuse, et vient en aide à une équipe en sous-effectif.
L’officine receveuse fait appel à un nouveau vivier de candidats, en compensant une période d’activité accrue à moindre frais, avec peu de démarches administratives.
Le salarié, notre super-héros, vient prêter main forte à une équipe en détresse, et retrouve son poste habituel à la fin de sa mission.
Enrichissement professionnel d’un côté, économies réalisées de l’autre, c’est le principe même de l’économie collaborative dans laquelle nous baignons aujourd’hui.

Le partage de RH, seulement pour un remplacement ?

Non ! Le partage de ressources humaines est une solution adaptée à de nombreuses situations à l’officine, aussi bien pour l’officine prêteuse que receveuse.

Côté pharmacie receveuse :

Bien évidemment, les absences nombreuses des collaborateurs (congés payés, congés maternité, congés parentaux, maladie, enfant malade, … la liste est longue), mais aussi, une affaire prospère en croissance amenant avec elle de nouveaux projets, ou une nouvelle installation… lors desquels le budget n’est pas toujours au rendez-vous pour une embauche.

En tant que pharmacie prêteuse :

L’allègement de charges peut être bénéfique, voire indispensable. Par exemple, l’officine connaît une baisse d’activité momentanée (quartier calme pendant les vacances scolaires, …), ou au contraire amenée à se prolonger (départ d’un cabinet médical, perte d’un grand compte, travaux, …). A l’occasion de transactions : le titulaire attend de prendre sa retraite (avec des charges salariales trop importantes pour la vente), un regroupement qui ne permet pas de garder les deux équipes au complet pour le moment, …
Mettez à l’abri vos collaborateurs, le temps que la situation se stabilise ! Ils en sortiront plus expérimentés, auront pu valoriser des compétences particulières auprès d’une équipe, en gagner, et s’enrichir de nouvelles expériences. C’est valorisant d’être un super-héros !

Alors pour en bénéficier, parlez-en avec vos confrères, vos collaborateurs, vos collègues : le partage, c’est avant-tout une affaire de communauté.

partage de RH

TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT