Octobre rose : prothèses mammaires externes
Expertise Partage de RH

Octobre rose : les prothèses mammaires externes

on
2 octobre 2020

Octobre rose est le mois de sensibilisation au dépistage du cancer deu sein. l’accompagnement post-mastectomie passe aussi par la délivrance de prothèses mammaires externes.

Cancer du sein et octobre rose

Le cancer du sein est aujourd’hui la première cause de décès par cancer chez la femme. Le dépistage est devenu une priorité de santé publique, car les femmes ont de très bonnes chances de survie s’il est détecté suffisamment tôt.
Le dépistage repose depuis 2004 sur un examen clinique et une mammographie, chez les femmes de 50 à 74 n’ayant pas de prédisposition particulière ou de symptômes, tous les deux ans.
La campagne internationale Octobre Rose de sensibilisation au dépistage du cancer du sein est de retour chaque année depuis 1985.

Prendre soin de vos patientes post-mastectomie

Que la mastectomie soit totale, partielle, qu’elle s’accompagne du retrait des ganglions lymphatiques ou pas… à chaque femme sa morphologie, et sa prothèse. La prise de mesures tient compte de la silhouette de la patiente, et de celle de sa poitrine. De nombreuses combinaisons galbe/forme/taille permettent un choix adapté à chacune.
Il faut tenir compte de la date de l’opération et de l’aspect de la cicatrice pour choisir le bon type de prothèse, qui sera adapté au mode de vie de la patiente.
L’essayage est primordial ! Ainsi que le choix de la lingerie.

Les accessoires

En plus du choix de la prothèse, l’accompagnement des patientes passe aussi par le choix de la lingerie. Les fabricants de prothèses proposent aujourd’hui une large gamme de sous-vêtements à poches, qui permettent à la prothèse mammaire externe de rester bien en place. Vous ne distinguerez pas de différence avec votre lingerie classique, les collections prennent soin de valoriser votre féminité !

Le bien-être et l’estime de soi peuvent aussi passer par l’accompagnement d’un perruquier, ou par des solutions intermédiaires comme les mèches et turbans.

Devenir applicatrice de prothèses mammaires externes : les formations

Être applicatrice de prothèse mammaires externes nécessite une formation certifiante.
Elle est de 5 jours pour les préparatrices, et de 3 jours pour les pharmaciens.
La formation aborde tous les aspects de la délivrance : la psychologie et l’écoute des patientes, les pathologies, effets indésirables, soins post-chirurgie, et bien sûr tout ce qui a trait à la prise de mesure, délivrance et entretient de la prothèse elle-même.

En complément, chaque marque propose une formation axée sur ses propres produits, et conseils associés.

Octobre rose du 1er au 31 octobre grâce au partage de RH

Vous souhaitez devenir applicatrice de prothèses mammaires externes ?
Grâce au partage de RH, vous pouvez intégrer une équipe qui comporte déjà un référent, et prendre un premier contact avec cette autre facette du métier de préparatrice ou de pharmacien.
Il faut être prête avant d’endosser un rôle si important pour vos patientes.

Vous souhaitez consacrer votre mois d’octobre à la prise en charge des patientes ?
Proposez vos compétences dans d’autres pharmacies. Vous apportez une expertise à d’autres patientes qui n’en auraient pas bénéficié jusqu’ici, et vous valorisez pleinement vos compétences.

TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT