pharmacien remplaçant indépendant
Remplacements

Pharmacien remplaçant indépendant

on
23 janvier 2020

Le statut de pharmacien remplaçant évolue, et s’adapte aux besoins en recrutement récurrents des confrères titulaires.

Pharmaciens remplaçants du point de vue de l’Ordre des pharmaciens

Les pharmaciens remplaçants sont inscrits à la section D, avec le statut de pharmacien multi-employeurs.
L’ordre enregistre près de 3000 pharmaciens intérimaires, dont presque la moitié a plus de 56 ans. Beaucoup sont des titulaires en fin de carrière ayant venus leur officine.
120 pharmaciens sont enregistrés comme pharmaciens remplaçants de titulaires en tant que tel.

Avantages

Les avantages du statut de pharmacien remplaçant indépendant sont multiples pour les deux parties.

Ce statut apporte au pharmacien remplaçant une grande indépendance. Il gère son emploi du temps selon les demandes de ses confrères.
Le gain financier, s’il n’est pas forcément lisse et récurrent sur toute l’année, est plus important que pour un poste d’adjoint en CDI.
La multiplicité des lieux de travail implique d’être autonome et vite adaptable. La diversité des expériences et des modes d’exercice est très enrichissante, et fait monter le pharmacien remplaçant en compétences.
Cela lui permet d’étendre son réseau professionnel, tant auprès des titulaires que de leurs équipes.

Pour un titulaire, faire appel à un pharmacien remplaçant indépendant est une solution pleine de bénéfices.

Tout d’abord, il s’assure une gestion flexible de ses charges selon ses besoins.
Économiquement, le titulaire déduit en charges la facture d’honoraires du pharmaciens remplaçant dans son bilan comptable. Il ne paye plus de charges patronales sur un salarié, mutuelle, visite du travail, frais de transport, panier repas, ou indemnités de fin de contrat. Les démarches administratives sont simplifiées pour le titulaires, qui ne fait pas de déclaration préalable à l’embauche auprès de l’URSSAF, pas de contrat de travail, mais règle une simple facture d’honoraires au pharmacien remplaçant.

Quel statut pour le pharmacien remplaçant ?

Le pharmacien remplaçant devra constituer une entreprise unipersonnelle.
Il devra déclarer son entreprise auprès des organismes percepteurs (URSSAF, CAVP), ainsi qu’auprès de l’Ordre des Pharmaciens.

Attention : l’exercice à long terme dans une seule pharmacie n’est pas adapté à ce statut. La mission pourrait-être requalifiée en travail dissimulé, et automatiquement requalifié en contrat de travail.
De même pour le statut d’auto-entrepreneur, dont la totale autonomie ne peut être respectée au vu des horaires d’ouvertures bien définis d’une officine.

 

TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT