Partage de RH : recruter autrement
Remplacements

Emploi pharmacien : difficile de recruter ? Empruntez !

on
25 novembre 2019

Est-ce qu’un titulaire ayant besoin de recruter un pharmacien ou un préparateur peut emprunter un salarié chez un confrère en baisse d’activité? Oui !

inKadus propose le partage de ressources humaines comme alternative aux difficultés d’embauche en pharmacie.
Innovez dans vos recrutements : impossible d’embaucher… alors empruntez !

Le partage de ressources humaines, qu’est-ce que c’est ?

inKadus met en relation une entreprise prête à mettre à disposition du personnel, avec un confrère qui a besoin de recruter temporairement un pharmacien ou un préparateur supplémentaire.

Le partage de ressources humaines est assez peu utilisé en France.

Il se pratique déjà bien dans d’autres secteurs en tension comme l’agriculture ou le BTP. Les pharmaciens le pratiquent à niveau plus confidentiel, poussés par la nécessité de recruter malgré le manque de profils disponibles.
C’est un bon moyen de pallier aux difficultés de recrutement, mais aussi d’alléger les charges dans des entreprises en baisse d’activité.
Le partage de ressources humaines apporte de la souplesse aux entreprises, en permettant de la flexibilité dans la gestion de leurs RH.

Le partage de ressources humaines, comment ça marche ?

Le salarié dépend toujours de son entreprise prêteuse, qui refacture à l’entreprise receveuse les salaires et charges, à l’euro près.

Pour être licite, le partage de ressources humaines doit respecter 3 conditions :

  • Le volontariat du salarié
  • Être à but non lucratif : un remboursement à l’euro près des frais de personnel (et frais annexes au partage), sans bénéfice
  • La signature des documents scellant l’accord tripartite : avenant au contrat de travail et convention de mise à disposition entre entreprises

A savoir : inKadus vous fournit les documents administratifs !

TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT